Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 17:29

Aujourd’hui, c’est mercredi… Et comme chacun sait, c’est le jour des sorties des nouveaux films. Mais c’est aussi le jour de la sortie du DVD du film Edward II de Derek Jarman… Oui, le chef d’œuvre du cinéaste britannique de 1991 est enfin édité en DVD ! Adaptation d’une pièce controversée de Christopher Marlowe, Jarman a fait le pari de transposer cette histoire vieille de 700 ans dans le monde d’aujourd’hui pour montrer que les préjugés homophobes n’ont pas bougé d’un iota…  Défi relevé, puisque le film a aidé les homosexuels dans la défense de leurs droits.

 

Traitant de la relation fusionnelle du roi Edward II avec son Gaveston et l’acharnement de la Cour à les séparer, le film s’inscrit dans la longue histoire de la représentation de l’homosexualité au cinéma. Chez Carlotta Films, on s’est dit que ce serait intéressant d’en parler sur le site… Et qui mieux que Michel Rebichon pour le faire ? Le cofondateur de Studio Magazine, et auteur d’un dossier sur « L’homosexualité à l’écran » dans la revue en octobre 2006, a tout de suite accepté de répondre à nos questions, chez lui, autour d’un verre de soda.

 

Des premières allusions à l’homosexuel criminel, de Cruising à Brokeback Mountain, Michel Rebichon est parvenu en quelques minutes à nous retracer l’histoire de l’homosexualité au cinéma, synthèse dont vous pouvez voir la vidéo dès aujourd’hui sur www.carlottavod.com. On en a profité pour également l’interroger sur le film Edward II et sur Derek Jarman, dont il est particulièrement admiratif, mais ce module ne sera disponible qu’à partir de la semaine prochaine…

 

En attendant, découvrez un extrait du film et  allez faire un tour sur le site pour remonter l’histoire du cinéma et de la représentation de l’homosexualité…


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:03

Hier, lundi 31 janvier 2011, nous avons appris la disparition du mythique compositeur de musique de film John Barry. Pour ceux qui ne parviennent pas à resituer son nom, un indice… Qui ne s’est jamais surpris à siffloter le thème de James Bond ? Car oui, c’est lui l’auteur de la musique de 12 films de la série James Bond (  Octopussy, Tuer n'est pas jouer,  Goldfinger, Les Diamants sont éternels) mais également de Macadam Cowboy de John Schlesinger et Out of Africa de Sydney Pollack. Autrement dit, il est le compositeur aux 5 Oscars, l’auteur de musiques de film toutes plus légendaires les une que les autres.


Né en 1933 à New York, John Barry a commencé comme projectionniste, avant de se consacrer à la musique. Formé par le maître de musique de la Cathédrale d’York, Francis Jackson, et l’arrangeur de jazz Bill Rosso, il débute sa carrière comme musicien dans un groupe de jazz, The John Barry Seven. Sa première musique de film est destinée à L’Aguicheuse d’Edmond T. Greville en 1960, puis pour la série de films James Bond, dont il remanie le thème qui deviendra l’un des plus connus au monde. Son successeur David Arnold en dira d’ailleurs que « James Bond aurait eu beaucoup moins de flegme si John Barry ne lui avait pas tenu la main. » John Barry crée également la musique du générique de la série Amicalement Vôtre, asseyant ainsi sa notoriété, qui ne cessera de croître avec les musiques de Danse avec les loups de Kevin Costner, Ipcress – Danger immédiat de Sidney J. Furie ou encore Cotton Club de Coppola.

john-barry.jpg

 

Pas de doute, le cinéma a perdu un de ses grands noms.

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:48

En ce premier trimestre 2011, les  Affreux, Sales et Méchants de Carlotta Films ont décidé d’emprunter Les Sentiers de la gloire  en vous concoctant un programme rien que pour vos petits yeux cinéphiles. Vous aurez le choix entre danser un  Tango en compagnie de Carlos Saura, recevoir un Baiser de la femme araignée , traîner dans la Little Italy aux côtés d’Harvey Keitel et Robert De Niro avec Mean Streets  et frotter la lampe merveilleuse d’Aladin… Vous pourrez aussi partir à la recherche de l’amour grâce à Fassbinder dans l’inédit Je veux seulement que vous m’aimiez, jouer les mignons d’Edward II, vous immerger dans le mouvement hippie avec  Taking Off, tenir compagnie à  Liliom, ou encore tenter d'échapper à un assassin dans La Nuit du chasseur

Pour ne pas être Incompris, précisons que votre rôle à vous consiste simplement à vous installer dans un confortable siège de cinéma, ou dans votre fauteuil préféré, et vous laisser aller. Nous, on s'occupe du reste.

 

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de carlottafilms
  • Le blog de carlottafilms
  • : Prolongement du site www.carlottavod.com. Nous y parlerons de manière plus approfondie de nos sorties salles, DVD, Blu-Ray et VOD, et des divers événements qui ont lieu dans le cadre de leur promotion. Libre à vous de laisser un commentaire, de soumettre une idée pour promouvoir un film, ou tout simplement de participer à la vie du blog.
  • Contact

Recherche

Liens