Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 16:09

 

Dès février 2012, vous pourrez visionner l’une des œuvres majeures du cinéma, La Grande Illusion de Jean RENOIR restaurée dans toute sa splendeur par StudioCanal et la Cinémathèque de Toulouse !

Symbole du cinéma universel et pacifiste, La Grande Illusion retrace les aventures du lieutenant Maréchal, immortalisé par Jean GABIN. Ce chef-d’œuvre éternel bénéficie d’une restauration inédite en numérique 4K qui lui restitue sa splendeur d’origine !

Au cinéma le 15 février

Aff LA GRANDE ILLUSION

 

Le mois de mars nous permettra d’aller voir au cinéma Despair de Rainer Werner FASSBINDER. Cette œuvre troublante et saisissante, adapté d’un roman de Vladimir NABOKOV, met en scène Dirk BOGARDE et Andrée FERREOL dans une Allemagne des années 30 sur fond de montée du nazisme. Aujourd’hui restauré en haute définition, Despair est aussi l’un des films les plus formellement brillants de son auteur !

Au cinéma le 28 mars

Aff DESPAIR

 

Les auteurs des Chaussons Rouges, Michael POWELL et Emeric PRESSBURGER, nous permettront de finir ce trimestre en beauté avec la sortie salle de Colonel Blimp, restauré en numérique par The Film Foundation de Martin SCORSESE. Cette œuvre demeure l’une des plus ambitieuses et remarquables du cinéma britannique.

Au cinéma le 4 avril

Blimp-SG029


Enfin, petit aperçu de l’été 2012 qui devrait nous faire découvrir un brillant piège criminel avec l’immense Marcello MASTROIANNI dans l’Assassin d’Elio PETRI, un des plus grands films de l’histoire du cinéma coréen avec La Servante de KIM Ki-Young, le classique aux 5 Oscars La Garçonnière de Billy WILDER qui réunit Shirley MacLAINE et Jack LEMMON et enfin un modèle absolu du thriller avec le légendaire Franck SINATRA dans Un Crime dans la Tête de John FRANKENHEIMER.

 

 

Retrouvez toutes les informations sur ces sorties cinéma sur www.carlottavod.com 

 


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 17:30

 

COUCOURS TERMINE !

FORT DE SON SUCCES NOUS AVONS DEJA DIX GAGNANTS !!!

 

En ces temps de froid environnant et de partage de moments familliaux, Carlotta Films vous permet de gagner des DVD de sa collection en participant au jeu concours suivant (*).

Pour gagner un des dix lots mis en jeu vous devez répondre correctement aux dix questions ci-dessous (**) (seront récompensés, les dix premières personnes ayant répondu correctement à toutes les questions) :

Veuillez envoyer vos réponses aux questions accompagnées de vos coordonnées postales à l’adresse mail suivante : quizz@carlottafilms.com

Vous avez jusqu'au 21 Décembre 2011 pour jouer !

 

 

LOT 1 : Coffret David LEAN – Les premiers chefs-d’œuvre (5 DVD : Brève Rencontre, Heureux mortels, L’Esprit s’amuse, Les amants passionnés et Madeleine)  

LOT 2 : DVD Je veux seulement que vous m’aimiez de Rainer Werner FASSBINDER et 6 DVD de Rainer Werner FASSBINDER :  Les larmes amères de Petra Von Kant, Maman Küsters s’en va au ciel, Le soldat américain, Effi Briest, Le mariage de Maria Braun, L’amour est plus froid que la mort

LOT 3 : DVD Les Chaussons rouges de Michael POWELL & Emeric PRESSBURGER 

LOT 4 : DVD Deep End de Jerzy SKOLIMOWSKI

LOT 5 : 2 DVD Jean IMAGE :  Aladin et la Lampe Merveilleuse et Les fabuleuses aventures du légendaire Baron de Münchausen 

LOT 6 : 2 DVD : Solo pour une blonde de Roy ROWLAND et Panique sur Florida Beach de Joe DANTE 

LOT 7 : 2 DVD : Opération Opium de Terence YOUNG et Mean Streets de Martin SCORSESE 

LOT 8 : 2 DVD David LEAN : Brève Rencontre et Summertime 

LOT 9 : DVD Le Manteau d’Alberto LATTUADA 

LOT 10 : DVD La prisonnière espagnole de David MAMET

 

Caroussel-Jeu-Concours-Noel.jpg

 

    3D-COFFRET-DAVID-LEAN-NON-DEF-détouréQuestion 1 :

Quel a été le premier film issu de la collaboration entre David LEAN et Noël COWARD ?

1 – Ceux qui Servent en Mer     

2 – Brève Rencontre

3 – L’Esprit s’Amuse

 

Question 2 :

Grâce à quel film Rainer Werner FASSBINDER a-t-il reçu l’Ours d’Or au Festival de Berlin ?

1 – Je Veux Seulement que vous m’Aimiez

2 – Querelle

3 – Le Secret de Veronika Voss

 

Question3 :

Dans le DVD des Chaussons Rouges, quel est le nom du bonus qui vous permet de voyager dans les coulisses des ballets du film en compagnie de Nicolas LE RICHE et de Mathias AUCLAIR ?

1 – « Le chef-d’œuvre qui a inspiré Black Swan »

2 – « Ballet flamboyant »

3 – « Il était une fois Les Chaussons Rouges »

-> indice

LES-CHAUSONS-ROUGE-J-element

 

Question4 :

Dans quel pays le film Deep End de Jerzy SKOLIMOWSKI a-t-il principalement été tourné?     DEEP-END-01

1 – En Pologne

2 – En Allemagne

3 – En Angleterre

 

Question 5 :

Dans le dessin animé de Jean Image, Les Fabuleuses Aventures du Légendaire Baron de Münchausen, complétez les paroles de la chanson « Amis chantez, amis chantons, les aventures du Baron…

1 – amis levons nos coupes pleines aux exploits du Baron de Münchausen »

2 – amis levons nos coupes pleines au courage du Baron de Münchausen »

3 – amis levons nos coupes pleines aux prouesses du Baron de Münchausen »

-> indice

3D-LES-FABULEUSES-AVENTURES-DU-LEGENDAIRE-BARON-DE-MUNCHAUS 

A-PLAT-SOLO-POUR-UNE-BLONDE-DEF.jpgQuestion 6 :

Dans le film Solo pour une Blonde de Roy ROWLAND, à l’aide de quel objet le personnage de Mike HAMMER rapproche-t-il Laura KNAPP du bord de la piscine ?

1 – Un bâton

2 – Une perche

3 – Un râteau

-> indice

 

Question 7 :

Quelle est le nom de la société à l’origine de la restauration des films de Michael POWELL et Emeric PRESSBURGER, Colonel Blimp et les Chaussons Rouges ?

1 – American Film Institute

2 – The Film Foundation

3 – National Film Preservation Foundation

 

Question 8 :

Quel James Bond a réalisé Terence YOUNG, également réalisateur d’Opération Opium ?

1 – Goldfinger

2 – On ne vit que deux fois

3 – Dr No

 

Question 9 :

De la nouvelle écrite par quel écrivain s’inspire l’histoire du Manteau d’Alberto LATTUADA ? A PLAT LE MANTEAU NON DEF

1 – Leon TOLSTOI

2 – Alexandre POUCHKINE

3 – Nikolaï GOGOL

 

Question 10 :

De quel film est tiré le nom de la société CARLOTTA FILMS ?

Logo CARLOTTA FILMS fond blanc

 

(*) Le concours est limité à une seule participation par personne et par foyer, uniquement en France.

(**) Une seule réponse possible par question.


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:22

 

Le sourire de Kiri, l’œil frippon du Baron de Münchausen, la grâce de la princesse Badroulboudour, c’est lui.


Guy LEHIDEUX


Aujourd’hui chroniqueur radio et scénariste de bandes dessinées, Guy Lehideux est revenu pour nous sur sa collaboration de 20 ans avec Jean Image. C’était vendredi 2 décembre dans les locaux de Carlotta.


Alors qu’il a à peine 16 ans, il est embauché par le maître du dessin animé français en tant qu’apprenti intervalliste, recréant ainsi l’illusion du mouvem ent qui donne vie aux personnages.


Enthousiaste et passionné par l’univers de l’animation qu’il vient de rejoindre, il gravit rapidement les échelons. C’est ainsi qu’il sera à l’origine de la plupart des personnages des productions majeures de Jean Image.

 

                                                              3D-ALADIN-ET-LA-LAMPE-MERVEILLEUSE-DEF           3D-LES-FABULEUSES-AVENTURES-DU-LEGENDAIRE-BARON-DE-MUNCHAUS

 


Ses armes, il les fera aux côtés de Claude Boutin, Enrique Gonzalez et mettra tout son savoir faire au service de la plupart des productions Jean Image :  Kiri le Clown, Joe et les Mouches, Aladin et la Lampe merveilleuse, Le Secret des Sélénites, Le Baron de Münchausen,…


Cette aventure, Guy Lehideux en garde d’excellents souvenirs. Et ce ne sont pas les nuits blanches ni même la grève d’une partie de l’équipe intervenue lors de la préparation du Baron qui viendront les écorner.


Vingt ans plus tard, l’affection du créateur pour ses personnages est intacte et le trait toujours aussi précis. La preuve en image!

 

dessin-guy-lehideux.jpg


Découvrez dès maintenant la vidéo de la rencontre avec Guy Lehideux sur www.carlottavod.com

 

 

 


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 16:24

 

Le début d’année commencera en beauté avec dès janvier la sortie inédite en DVD de l’œuvre d’Oliver Stone Talk Radio. Le réalisateur de Wall Street, Né un 4 Juillet et JFK met alors en scène un Eric Bogosian cynique et provocateur dans le rôle d’un présentateur radio d’une émission à succès. Edité pour la première fois en France, ce drame sera complété dans l’édition DVD d’un entretien exclusif avec Oliver Stone.

3D-TALK-RADIO.png

 

Talk Radio sera également disponible en VOD.

   

3D-PORTRAIT-D-UNE-ENFANT-DECHUE-DVD.png

 

 

Fort de son succès en salles en septembre 2011, le mois de février nous fera (re)découvrir Faye Dunaway sublimée par Jerry Schatzberg grâce à la sortie de l’édition restaurée de Portrait d’une Enfant Déchue en exclusivité DVD et Blu-ray. Fascinant portrait de femme, cette œuvre, s’inspirant de la vie du top model Ann Saint Marie est le premier film du réalisateur.

 

 

 

 

En mars, nous nous dirigerons vers l’univers des auteurs des Chaussons Rouges où Michael Powell et Emeric Pressburger nous surprendrons dans le chef d’œuvre dramatique et sensuel Le Narcisse Noir interprété par Deborah Kerr, Sabu et David Farrar. L’édition restaurée en DVD et Blu-ray mettra en avant les vertiges de la passion et donnera envie aux amoureux du cinéma classique de revoir ce chef d’œuvre déjà ressorti en salles fin 2010 par Carlotta.

 

                                                                       3D-LE-NARCISSE-NOIR-DVD

 

Le mois de mars sera également égayé par la vision exaltée et captivante de l’Inde vue par Jean Renoir grâce à la sortie inédite du film Le Fleuve en DVD, Blu-ray et VOD. Pour son premier film en couleurs, Jean Renoir réalise un poème sur la vie et la mort, traversé par des contes hindous qui soudain prennent vie, où philosophie et spiritualité orientale se confrontent à l’intérieur de chacun.

 

                                                               3D-LE-FLEUVE-DVD.png      3D-LE-FLEUVE-BD.png


 3D-HARAKIRI-DVD

En Avril, nous prendrons la direction du Japon et du chambara, film de sabre. L’un des plus grands  films  japonais Harakiri nous fera revisiter le mythe des samouraïs grâce à sa réédition en DVD et pour la première fois en Blu-ray et VOD. Première collaboration entre le réalisateur Masaki Kobayashi et le mythique scénariste Shinobu Hashimoto,Les Sept Samouraïs et Rashômon, ce chef d’œuvre est d’une élégance ravageuse.

 


Pour finir ce trimestre en beauté, un coffret comprenant quatre grands classiques du patrimoine cinématographique mondial restaurés par la World Cinema Fondation de Martin Scorsese sera disponible en avril 2012. Il nous sera tout d’abord proposé un voyage dans la musique du Maroc grâce à Transes qui fait un portrait du pays à travers ses artistes. Le chef d’œuvre du cinéaste sénégalais Djibril Diop Mambéry nous racontera le rêve d’ailleurs de deux jeunes nomades dans Le Noyage de la Hyène. Dans Les Révoltés d’Alvarado, situé chez les pêcheurs du Mexique, Fred Zinnemann nous présentera son premier film. Enfin, le superbe conte kazakh de vengeance La Flute de Roseau nous fera découvrir ce joyau inconnu de l’histoire du cinéma. Ces nouveaux masters restaurés seront disponibles en haute définition sur DVD et VOD.

  3D-COFFRET-WCF-VOL-1.png

 

Retrouvez bientôt toutes les infos sur ces éditions (bonus, photos, vidéos...) sur ww.carlottavod.com 

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 10:29

 

Revenant sur son enfance à New York dans les années 50, Georges Romero raconte: « Je savais qu’un gamin nommé Scorsese louait Les contes d’Hoffmann et Les Chaussons rouges et il savait qu’un gamin nommé Romero louait Les contes d’Hoffmann et Les Chaussons rouges, ça nous a fait rire quand on s’est enfin rencontrés, des années plus tard. »

 

Au-delà de l’anecdote, ce récit rend bien compte de l’empreinte durable du film de Powell et Pressburger sur le cinéma. Et si l’on a coutume de le présenter comme un chef-d’œuvre, c’est parce qu’en tant qu’œuvre absolue, il est devenu une référence.


LES-CHAUSONS-ROUGE-J-element.jpg

   En témoignent les nombreux emprunts dont il a été l’objet.

 

americain a parisDes emprunts que l’on peut identifier dès 1951, soit trois ans après sa sortie, chez Vincente Minnelli et Gene Kelly pour la conception du ballet central d’Un Américain à Paris. La quasi-contemporanéité de ces deux films donne d’ailleurs lieu à une sorte de surenchère. En effet, la MGM ne voulait pas faire moins que Les Chaussons rouges et son ballet de 17 minutes, ce qui a obligé Gerswhin à rallonger sa partition pour faire passer le ballet de 12, comme initialement prévu, à 16 minutes.americain-a-paris-2.jpg

 

Mais c’est surtout la génération suivante, celle du Nouvel Hollywood, qui clamera avec le plus de ferveur sa fascination pour le film.

 

Coppola, Scorsese, De Palma et Spielberg ont tour à tour déclaré que leur envie de faire du cinéma n’aurait sans doute pas été aussi définitive s’ils n’avaient pas vu Les Chaussons rouges.

 

Que ce soit dans le pastiche burlesque avec Phantom of the Paradise (Brian De Palma) qui rockifie la scène de l’audition ou de manière plus fidèle et littérale avec la scène du ballet dans Tetro de Coppola, tous ont rendu hommage au film qui marqua leur enfance.

 

 

 

 

Mais s’il fallait désigner un légataire testamentaire aux Chaussons rouges, c’est sans doute à Martin Scorsese que reviendrait ce rôle. De fait, le réalisateur n’a de cesse de déclarer son amour pour Les Chaussons rouges.

 

« Je me souviens de la première fois où j’ai vu le logo des Archers de Powell et Pressburger – les flèches qui atteignent la cible – en couleur: c’était un jour où mon père m’avait emmené voir Les Chaussons rouges à l’Académie de Musique de la 14e rue; j’étais bien sûr, comme hypnotisé. Jamais un film ne m’avait frappé aussi fortement jusque-là, sauf peut-être un autre, que j’avais également vu avec mon père, dans la même salle – Le Fleuve de Jean Renoir, qui comportait aussi une scène de danse.

Mais les scènes de danse des Chaussons rouges étaient extraordinaires; et je me souviens très bien m’être demandé comment ils avaient fait pour que Robert Helpmann se transforme en bout de papier journal dans le ballet du rêve. Mais ce qui m’attirait plus que tout, c’était le mystère, l’espèce d’hystérie du film qui, à l’époque, m’avait beaucoup choqué. »

 

C’est le personnage de l’impresario, l’ombrageux Lermontov et sa soif d’absolu, interprété par Anton Walbrook qui hante plus particulièrement Scorsese.

 

« Ce qui me plaisait, c’était la cruauté et la beauté de son personnage – surtout dans la scène où il casse le miroir, fou de rage contre lui-même. Je me suis même fait faire chez Berman & Nathan une chemise cosaque comme celle qu’il portait et je l’ai mise lors de la rétrospective de Michael Powell et d’Emeric Pressburger au Museum of Modern Art, en 1980.»

 

Plus tard, le réalisateur ajoutera qu’il a toujours gardé en mémoire la réponse de Victoria à Lermontov « Pourquoi tenez-vous à la vie ? » à la question « Pourquoi tenez-vous à danser ? »

 

 

 

   « Il exprime tellement l’incommensurable besoin d’art, et je me suis identifié à ce sentiment dès la toute première fois que j’ai vu ce film avec mon père. J’étais si jeune à l’époque. Cela m’a fait ressentir quelque chose en moi, une émotion puissante que j’ai vue chez les personnages à l’écran, et dans les couleurs, le rythme, l’expression de la beauté: dans la mise en scène.

Cette passion guide chaque instant extraordinaire des Chaussons Rouges, et c’est ce qui rend ces merveilleuses images en Technicolor si puissantes et touchantes, et dont la beauté étincelante est aujourd’hui pleinement restaurée. »

 

 

Une restauration qui, précisément, doit beaucoup à Martin Scorsese et à sa fondation dédiée à la préservation des œuvres du Patrimoine.CHAUSSONS RESTAU

Devenu très proche de Michael Powell jusqu’à sa disparition en 1990, Scorsese travaille aujourd’hui encore avec sa veuve, la monteuse Thelma Schoonmaker, et ce, depuis Raging Bull.

C’est d’ailleurs cette dernière qui mettait récemment en évidence le parallèle entre la descente précipitée des marches par Victoria (spoiler) avant qu’elle ne se jette sur la voie ferrée (fin du spoiler) et l’ascension tout aussi rythmée de l’escalier du phare par Di Caprio dans Shutter Island.

On pourrait multiplier les exemples de citations à l’envi puisque selon Thelma Schoonmaker, il y aurait des références aux Chaussons rouges dans tous les films de Scorsese.

 

Autre génération, autre style, Moulin Rouge de Baz Luhrmann multiplie lui aussi les emprunts au chef-d’œuvre de Powell et Pressburger. Outre les couleurs chatoyantes qui se mêlent à une esthétique gothique, l’intrigue repose sur les mêmes ressorts dramatiques: un jeune auteur tombe sous le charme d'une danseuse émérite/meneuse de revue pour laquelle il écrit un spectacle inspiré des contes d'Andersen/Bollywood mais leur amour est contrarié par la jalousie de l’impresario du Ballet/ entrepreneur de spectacle.

 

Black-Swan-Red-Shoes-300x233.jpg

Dernier en date venu grossir les rangs des films se référant aux Chaussons Rouges, Black Swan. Relations ambigües entre un metteur en scène et sa danseuse étoile, fin tragique, dilemme entre la vie et l’art, thématique du dédoublement de la personnalité…si Darren Aronowski ne reconnaît pas la filiation, prétendant qu’il ne l’a jamais vu avant de débuter le tournage de son propre film, les parallèles sont troublants.

 

 

 

 

    lermontov-vicky-2          discussion-cassel-portman-2

 

Au-delà du Cinéma, on retrouve de nombreux clins d’œil au film de Powell et Pressburger, notamment musicaux, comme l’album éponyme de Kate Bush ou l’invitation lancée par David Bowie dans Let’s Dance, « Let's dance, put on your red shoes and dance the blues ».

 

kate-bush-the-red-shoes

 Naturellement, le film a également donné lieu à de nombreux spectacles de danse parmi lesquels une comédie musicale écrite par le réalisateur de Chantons sous la pluie, Stanley Donen ou encore un ballet irlandais intitulé Diaghilev And The Red Shoes.

Plus près de nous, le chorégraphe Philippe Découflé rendait hommage à la grâce de Moira Shearer dans sa dernière création, Désirs, au Crazy Horse, rejoignant ainsi l’immense communauté des admirateurs du chef-d’œuvre de Powell et Pressburger. 

 

Les Chaussons rouges actuellement en DVD et BluRay

En vente sur CarlottaVOD ici

 

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 16:44

Après une petite pause estivale, nous voilà de retour pour une fin d’année pleine de surprises !

Et comme pour toute rentrée des classes qui se mérite, nous vous avons préparé un emploi du temps aux petits oignons…

 

7 SEPTEMBRE : Cuisine et sport

PRIME CUT de Michael Ritchie avec Lee Marvin, Gene Hackman et Sissy Spacek

Après l’apprentissage de la recette des saucisses de chair humaine, dépensez-vous avec un cours d'endurance en plein champs de maïs !

 

PRIME-CUT-03.jpg

 

 

21 SEPTEMBRE : Littérature et langue

LE MANTEAU d’Alberto LATTUADA, d’après une nouvelle de Gogol

Étudiez les grands noms de la littérature russe tout en perfectionnant votre italien…

 

PHOTO-LE-MANTEAU-07.jpg

 

28 SEPTEMBRE : Mode et photographie

PORTRAIT D’UNE ENFANT DÉCHUE de Jerry Schatzberg avec Faye Dunaway

Une vraie leçon de style par l’un des photographes les plus doués de sa génération !

 

PORTRAIT D'UNE ENFANT DECHUE 05

 

5 OCTOBRE : Psychologie

JE VEUX SEULEMENT QUE VOUS M’AIMIEZ de Rainer Werner Fassbinder

Enfance douloureuse, conflits familiaux, manque d’amour : découvrez les origines de la folie…

LE SAUVAGE de Jean-Paul Rappeneau avec Yves Montand et Catherine Deneuve

Mise en situation : coincé sur une île avec une emmerdeuse, vous devez tenir le plus longtemps possible sans

craquer.

 

         JE-VEUX-SEULEMENT-QUE-VOUS-M-AIMIEZ-07_Peter--Vitus-Zeplich.jpg         hd 06photo        

 

9 NOVEMBRE : Arts du spectacle

COFFRET DAVID LEAN : LES PREMIERS CHEFS-D’ŒUVRE (Brève rencontre, Heureux mortels, L’esprit s’amuse, Les amants passionnés, Madeleine)

Les adaptations d’œuvres littéraires ou théâtrales au cinéma – Études de cas : l’œuvre du romancier H.G. Wells et les pièces de Noël Coward.

LES CHAUSSONS ROUGES de Michael Powell et Emeric Pressburger

Enseignement de la danse classique + histoire du cinéma ( "qu'est-ce qu'un grand classique ?" et le procédé du Technicolor)

 

   breve-rencontre        LES CHAUSSONS ROUGES RESTAURE 03

 

28 NOVEMBRE : Éducation sexuelle

DEEP END de Jerzy Skolimowski avec John-Moulder Brown et Jane Asher

Comment contrôler les premiers émois de l’adolescence et maîtriser ses désirs avant que cela ne tourne à l’obsession…

DEEP-END-29

 

7 DÉCEMBRE : Dessin et musique

2 DESSINS ANIMÉS DE JEAN IMAGE : Aladin et la lampe merveilleuse + Les Fabuleuses Aventures du légendaire Baron de Münchausen

Le précurseur du dessin-animé à la française vous livre ses secrets… Et un petit cours de solfège avec la chanson de la Pièce d’Or !

ALADIN-01.jpg

 

 

Plus d’informations sur les cours ? Demande d’inscriptions ? Rendez-vous sur www.carlottavod.com !

Et petite leçon de rattrapage : sachez que vous pouvez désormais acheter les affiches de nos films dans notre nouvelle boutique en ligne : http://www.carlottavod.com/boutique.html

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 15:28

 

Découvrez les prochaines sorties en salles de Carlotta !

 

Aff PORTRAIT D'UNE ENFANT DECHUE HDLa rentrée débutera avec la ressortie au cinéma, le 28 septembre, de "Portrait d’une enfant déchue" ("Puzzle of a Downfall Child") de Jerry Schatzberg, réalisateur de "Panic à Needle Park"  et "L'Epouvantail" (Palme d'Or de 1973). 

 

Ancienne égérie de la mode, Lou Andreas Sand s’est isolée dans une maison au bord de l’océan où elle tente de vivre autrement. Abîmée par la dépression et les excès, elle reçoit la visite d’un ami photographe qui est désormais cinéaste. Celui-ci est venu enregistrer des entretiens avec l’ancien mannequin en vue de réaliser un film sur sa vie. Au fil de son récit, Lou exhume les souvenirs de son ascension, puis de sa déchéance… 

 

Présenté en ouverture de Cannes Classics en mai dernier, "Portrait d'une enfant déchue" est  le premier film de JerryPORTRAIT D'UNE ENFANT DECHUE 05 Schatzberg et son premier chef-d’oeuvre. Après ses débuts en tant que photographe, marqués notamment par une superbe série de portraits de Faye Dunaway, il prolongea sa collaboration artistique avec l'actrice  en lui offrant le rôle de Lou Andreas Sand, devenu l'un de ses rôles les plus marquants. Il s'inspira pour cette oeuvre de la vie tourmentée d'un top model, Anne Marie Saint, ainsi que de ses souvenirs personnels.

 

PORTRAIT D'UNE ENFANT DECHUE 07Resté invisible depuis longtemps, "Portrait d’une enfant déchue" est, au-delà de son audace artistique, une sublime tragédie de la perdition et un magnifique portrait de femme brisée.

 

En attendant le 28 septembre, vous pouvez d'ores et déjà découvrir plusieurs extraits  du film sur notre site, ainsi qu'une vidéo sur l'avant-première exceptionnelle qui s'est déroulée le 23 mai dernier au Nouveau Latina, en présence du réalisateur !

 

 

Puis, le 5 octobre, sortira "Le Sauvage" de Jean-Paul Rappeneau, dans sa version restaurée présentée à Cannes Aff LE SAUVAGEClassics.

 

Nelly est une femme à ennuis. À la veille de son mariage avec un bellâtre de la haute société de Caracas, elle change d’avis et prend la fuite. Poursuivie par cet amoureux tenace, elle fait irruption dans la vie de Martin, un baroudeur solitaire et bourru qui occupe la chambre voisine dans l’hôtel où elle s’est réfugiée. Ce dernier, forcé de venir en aide à cette furie, doit semer le prétendant déçu, puis un ancien amant à qui Nelly vient de voler un tableau ! Ayant réussi à mettre la jeune femme dans un avion, Martin se retire sur une île déserte des Caraïbes où il mène depuis longtemps une vie tranquille. À son arrivée, il a la surprise d’être accueilli par Nelly…

hd 06photoTrépidante comédie d’aventures orchestrée par le réalisateur de "Cyrano de Bergerac", "Le Sauvage " marque la rencontre entre deux monstres sacrés du cinéma français : Yves Montand et Catherine Deneuve, dans le rôle d'une emmerdeuse irrésistible. Un classique du genre, dans la lignée des grands films populaires de Philippe de Broca mais aussi des comédies américaines racontant d’improbables love-stories !

Au programme : du rire, de l'aventure et de l'émotion !
Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 13:03

Chez Carlotta, la cinéphilie va de pair avec l'éclectisme et le dépaysement. Petit tour d’horizon, alors que s'annonce bientôt notre rentrée DVD et Blu-Ray !

 

Pour commencer l'année en force, nous vous proposerons un passage par les Etats-Unis, avec "Prime Cut" de Michael Ritchie. Un polar saignant avec Gene Hackman et Sissi Spacek, réalisé dans la plus grande tradiction du cinéma bis!

 

 Nous ferons ensuite un petit tour en Italie avec "Le Manteau" d’Alberto Lattuada, d'après une nouvelle de Gogol. Ce conte social mâtiné d’humour noir, oeuvre à part dans le cinéma italien de l’après-guerre, dresse le portrait d’un fonctionnaire craintif et insignifiant, bouffon lunaire écrasé par les pantins d’une bureaucratie kafkaïenne.

 

 

                                                                           3D-PRIME-CUT-NON-DEF            3D-LE-MANTEAU-NON-DEF

 

Le Manteau sera également disponible en VOD.

 

 

Sans-titre-1En octobre, cap sur l'Allemagne ! Après sa sortie en salles en avril dernier, "Je veux seulement que vous m'aimiez", œuvre inédite de Fassbinder, sera   disponible à la fois en édition DVD collector et en Blu-ray collector. Ce drame bouleversant sur les séquelles affectives de la croissance occidentale sera accompagné d'un documentaire exceptionnel d'une heure sur le film.

 

 

 

Parallèlement à cette sortie, pas moins de 6 grands classiques du réalisateur seront mis en vente à petit prix, pour la 1ère fois en édition dvd individuelles! Vous pourrez ainsi retrouver "L'amour est plus froid que la mort", "Le soldat américain", "Les larmes amères de Petra Von Kant", "Effi Briest", "Maman Küsters s'en va au ciel" et "Le mariage de Maria Braun". De quoi (re)découvrir un des plus grands réalisateurs allemands du XXème siècle.

 

     L-AMOUR-EST-PLUS-FROID-QUE-LA-MORT-NON-DEF.jpg        LE-SOLDAT-AMERICAIN-NON-DEF.jpg       LES-LARMES-AMERES-DE-PETRA-VON-KANT-NON-DEF.jpg       EFFI-BRIEST-NON-DEF.jpg        MAMAN KÜSTERS S'EN VA AU CIEL NON DEF-copie-1        LE-MARIAGE-DE-MARIA-BRAUN-NON-DEF.jpg

 

 

Puis, direction La Grande Bretagne! Avec tout d'abord la sortie au mois de novembre du coffret DVD David Lean : les premiers chefs-d'oeuvre. De "Brève rencontre" à "L'esprit s'amuse", des "Amants passionnés" à "Madeleine", sans oublier "Heureux Mortels", les toutes premières œuvres du réalisateur britannique de "Lawrence d'Arabie", entre grand public et cinéma de l'intime, révèlent un cinéaste hors-pair. À ces petits bijoux, en masters restaurés haute définition, seront associés de nombreux bonus. "Brève rencontre" sera par ailleurs disponible en édition DVD collector.

 

                                                                   3D-COFFRET-DAVID-LEAN-NON-DEF-détouré              3D-BRÈVE-RENCONTRE-NON-DEF-détouré

 

Aff DEEP END

 

Fin novembre, ce sera au tour de "Deep End", actuellement dans les salles. L'œuvre culte de Jerzy Skolimowski sur les émois troubles de l'adolescence dans la fièvre londonienne des 70's sera disponible en édition Blu-ray et DVD collector. Celle-ci comprendra notamment un documentaire inédit de 75 mn ainsi que des scènes coupées.

 

 

Enfin, pour finir cette escapade british, le 9 novembre, "Les Chaussons rouges" de Michael PowellLES CHAUSSONS ROUGES RESTAURE 03

et Emeric Pressburger sera présenté dans une version entièrement restaurée. Ce sommet du  7ème art a marqué toute une génération de spectateurs et a influencé de nombreux réalisateurs, de Scorsese à Coppola. Retrouvez-le en édition Blu-ray collector limité, comprenant un portfolio exclusif avec dessins et photos, et dans une nouvelle édition collector 2 DVD.

 

 

Jean-ImagePour terminer, retour en France où le jeune public aura le plaisir de découvrir deux joyaux du dessin-animé à la française signés Jean Image (réalisateur de "Jeannot L’intrépide") : "Aladin et la lampe merveilleuse" et "Les fabuleuses aventures du légendaire baron de Münchausen".

 

 

 

A partir de septembre prochain, c'est à un véritable voyage cinématographique que nous vous invitons. Prêts pour le départ ?

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 11:15

Logo-CINEMATHEQUE-FRANCAISE.jpg

  Lundi dernier avait lieu à la Cinémathèque la conférence de presse de la saison à venir.

Celle-ci a tout d'abord été l'occasion de dresser un bilan de l'année qui s'achève. La 7ème saison de la nouvelle Cinémathèque depuis son installation à Bercy a été selon Costa-Gavras, président de l'institution, "une année exceptionnelle", avec notamment plus de 400 000 visites dont 100 000 pour l'exposition Kubrick.

Au programme de 2011 - 2012, 2 expositions, seront accueillies par la Cinémathèque Française. L'exposition du 19 octobre au 29 janvier, sera consacrée au film phare de Fritz Lang, "Metropolis". Venant de la Deutsche Kinemathek de Berlin, cette exposition permettra d'en apprendre davantage sur l'histoire du film, de sa production à son écriture. Elle sera illustrée par des pièces uniques dont des dessins originaux du film, des costumes et des photographies. La Cinémathèque possède une collection unique au monde sur ce film, une des plus belles œuvres du cinéma muet.

     EXPOS-CINEMATHEQUE   

La seconde exposition de la saison, provenant du MoMA (Museum of Modern Art de New-York), où elle a remporté un franc succès, portera sur Tim Burton. Du 7 mars au 5 août, elle présentera les premiers travaux artistiques du réalisateur ainsi que l'envers du décor de ses films : dessins, maquettes, story-boards... mais aussi des films de jeunesse inédits.

 

Ces deux expositions seront accompagnées de deux rétrospectives intégrales des œuvres de Burton – qui animera une master class – et de Lang - "Metropolis" sera projeté dans sa version restaurée, intégrale, comprenant 25 minutes supplémentaires.

 

     fx-metropolis-robot-img.jpg         845714237_small.jpg

                                 Métropolis                                                          L'étrange noël de Monsieur Jack

 

Par ailleurs, la Cinémathèque organise 18 autres cycles exceptionnels. L'éclectisme dominera cette saison avec, pour commencer, Blake Edwards – réalisateur, entre autres, de The Party et de la série de films la Panthères rose - dès le 24 août. Mais aussi Nanni Moretti, les Cités futuristes, Steven Spielberg - en sa présence! -, Robert Altman, Bertolucci, Kurosawa, Edgar G.Ulmer, et le compositeur Gabriel Yared.

 

        The_Party_4_04.jpg            tango.jpg

                          The Party de Blake Edwards                             Le dernier tango à Paris de Bernardo Bertolucci

 

En 2011,  "la maison du cinéma" fêtera également le 150ème anniversaire de la naissance de Georges Méliès, alors que l'année verra la sortie du nouveau film de Martin Scorsese consacré à ce pionnier du cinéma. 

voyage dans la lune

                                                       Le voyage dans la lune de Georges Méliès

 

D’autre part, un colloque international sur l'avenir des cinémathèques à l'heure du numérique se déroulera les 13 et 14 octobre prochain, en relation avec le CNC.

Enfin, à ne pas oublier, les activités pédagogiques proposées par le lieu, pour le jeune public mais également pour les adultes : ateliers d'initiation, stages, visites et parcours... De nombreuses activités prendront notamment place autour de "Metropolis". Par ailleurs, la Cinémathèque poursuit le développement de l'accès en ligne de ses collections sur son site internet, et travaille sur un projet de plateforme numérique en collaboration avec le CNC!

 

Une belle année de cinéma en perspective!

 

Pour en savoir plus, c'est par ici !

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 17:35

Du 2 au 13 juillet aura lieu la 9ème édition du Festival Paris Cinéma.

Au programme cette année : avant-premières, rétrospectives, hommage, rencontres, ...

Focus sur les films Carlotta présents au Festival.

 

Avant-premières et ressorties de l’été :

 

BRÈVE RENCONTRE de David Lean : dimanche 3 juillet à 20h15  au Grand Action (5è)

 

DEEP END de Jerzy Skolimowski (dans le cadre de l'hommage et la rétrospective consacrés au cinéaste) : Lundi 4 juillet à 19h30 -au Nouveau Latina (4è) - en présence du réalisateur

Rencontre avec Jerzy Skolimowski : mardi 5 juillet à 19h au Nouveau Latina (animée par Xavier Leherpeur, journaliste et critique de cinéma)

 

PORTRAIT D'UNE ENFANT DÉCHUE de Jerry Schatzberg : dimanche 10 juillet à 20h au Grand Action (5è)

 

     breve-rencontre.jpg           DEEP-END-29.jpg           PORTRAIT-D-UNE-ENFANT-DECHUE-05.jpg

 

Hommage & rétrospective : Isabella Rossellini


BLUE VELVET de David Lynch : lundi 4 juillet à 14h30 au MK2 Bibliothèque

 

photo-bluevelvet.jpg

 

Hommage & rétrospective : Michael Lonsdale

 

MOONRAKER de Lewis Gilbert : samedi 2 juillet à 14h50 et samedi 9 juillet à 21h50 au Champo (5è)

 

moon.jpg

 

Carte blanche à Gael Garcia Bernal


PIXOTE d'Hector Babenco : lundi 11 juillet à 16h30 -au MK2 bibliothèque (13è)

 

PIXOTE-3.jpg

 

Le Mexique à l’honneur - Mexico / USA : aux frontières du western

à la Filmothèque du quartier latin (5è)

 

 APPORTEZ-MOI LA TÊTE D'ALFREDO GARCIA deSam Peckinpah : dimanche 3 juillet à 18h, jeudi 7 juillet à 19h30, samedi 9 à 17h45 et lundi 11 juillet à 21h30 (cette séance sera présentée par Jean-Baptiste Thoret, critique de cinéma)

 

IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉVOLUTION de Sergio Leone : mardi 5 juillet à 18h30 (séance présentée par Noël Simsolo, auteur de Conversations avec Sergio Leone), vendredi 8 juillet à 21h, lundi 11 juillet à 14h

 

LES SEPT MERCENAIRES de John Sturges : lundi 4 juillet à 21h40, mardi 5 juillet à 16h, dimanche 10 juillet à 19h50

 

   alfredo01.jpg       Il-etait-une-fois-la-Revolution---2.jpg       7-MERCENAIRES-02.jpg

Repost 0
Published by carlottafilms
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de carlottafilms
  • Le blog de carlottafilms
  • : Prolongement du site www.carlottavod.com. Nous y parlerons de manière plus approfondie de nos sorties salles, DVD, Blu-Ray et VOD, et des divers événements qui ont lieu dans le cadre de leur promotion. Libre à vous de laisser un commentaire, de soumettre une idée pour promouvoir un film, ou tout simplement de participer à la vie du blog.
  • Contact

Recherche

Liens