Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 14:54

Le Festival Paris Cinéma aura lieu du 28 juin au 9 juillet 2013.

logo-paris-cinema.jpg

Le programme du Festival Paris Cinéma a été dévoilé jeudi 6 juin lors de la conférence de presse dans les somptueux salons de l'Hôtel de Ville. Présentée par Bertrand Delanoë, Bruno Julliard (adjoint du Maire de Paris), Aude Hesbert (Déléguée générale du festival) et Anne Barjot (Secrétaire générale) ce rendez-vous annuel a rassemblé de nombreuses personnalités du cinéma.

En préambule, le Maire de Paris a exprimé son enthousiasme après l'ouverture de nouvelles salles parisiennes, l'Étoile Lilas et le Louxor. Dans la continuité de ces évènements, la 11ème édition du Festival compte une fois de plus honorer sa ville, Paris, capitale mondiale du cinéma. La conférence a débuté par la remise à Asghar Farhadi de la médaille Grand Vermeil de la ville de Paris. Une belle récompense pour le réalisateur irannien primé à Cannes cette année pour son film Le Passé.

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/98/38/63/20589274.jpg

Après cette introduction, place à la présentation du programme avec une sélection officielle riche et éclectique qui promet de belles surprises ! Le cinéma belge sera à l'honneur : un panorama de plus de 100 films, des premiers temps du muet à nos jours, en présence de nombreux invités, dont le réalisateur belge Felix Van Groeningen qui viendra présenter en clôture son dernier film, Alabame Monroe. Des avant-premières avec notamment la projection en ouverture du Festival de La Vénus à la fourrure de Roman Polanski. Des hommages : à l'actrice Natacha Régnier, à l'artiste sud-africain William Kentrige, ... Des ciné-concerts et de nombreux évènements qui auront lieu tout au long du festival : brocante cinéma, ciné-karaoké géant, expos photo, nuit japanimation, ... Pour le jeune public, un programme autour des monstres dans la sélection Paris Cinémôme.

 

Comme chaque année, Carlotta Films sera présent dans cette édition. À commencer avec l'hommage exceptionnel rendu à Alain Robbe-Grillet, maître de la littérature moderne, et cinéaste hors-norme avec la projection de 7 de ses films (+ 1 dont il a signé le scénario) :

- L'Année dernière à Marienbad, d'Alain Resnais, 1961 - Trans-Europ-Express, 1966 - L'homme qui ment, 1968 - L'Eden et après, 1969 -  Glissements progressifs du plaisir, 1973 - Le jeu avec le feu, 1975 - La belle captive, 1983 - C'est Gradiva qui vous appelle, 2005. Projections du 3 au 9 juillet au cinéma Le Nouveau Latina (4è).

 

À noter la sortie du coffret collector Alain Robbe-Grillet le 6 novembre prochain (Carlotta Films).

SUR LE TOURNAGE DE L'IMMORTELLE 3D-COFFRET-ROBBE-GRILLET.png

Dans la sélection Paris CINÉCLASSICS vous pourrez découvrir Plein soleil, de René Clément (1960) dans sa version restaurée inédite, sortie au cinéma prévue le 10 juillet prochain.

Une soirée spéciale sera consacrée au cinéaste japonais Yasujiro Ozu, avec la projection de deux films du réalisateur, Voyage à Tokyo (1953) et Le Goût du Saké (1962) au cinéma le Grand Action vendredi 28 juin 19h et 21h40. 

Ces films font l'objet d'une ressortie en salle en version restaurée inédite le 3 juillet prochain dans le cadre de la rétrospective OZU 110ème ANNIVERSAIRE.

An Autumn Afternoon 4031

VOYAGE A TOKYO 04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le samedi 6 juillet au Grand Action, soirée spéciale Billy Wilder ! Figure incontournable du cinéma américain avec la projection de deux films du cinéaste : Fedora (1978) et Spéciale Premières (1974). Fedora sortira au cinéma en version restaurée le 21 août 2013.

FEDORA 10

Parmi la sélection Jeune Public, découvrez Sidewalk Stories de Charles Lane (1989). Ce film muet et en noir et blanc est un bel hommage au Kid de Charlie Chaplin (dès 8 ans).

SIDEWALK-STORIES-15.jpg Plus d'informations sur le site du Festival Paris Cinéma.

& Retrouvez toute notre actualité  sur www.carlottavod.com  !

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 11:14

Pour la 66ème édition du festival de Cannes, Carlotta Films présente cinq films au sein de la prestigieuse section Cannes Classics. Celle-ci propose de remettre à l'honneur des films de patrimoine présentés en versions restaurées.

Voici la sélection,

Le cinéma comique est à l'honneur jeudi 16 Mai à 21h30 au Cinéma de la plage avec Jour de fête, un film de et avec Jacques TATI réalisé en 1949. Premier long métrage de Tati, Jour de fête est une chronique hilarante sur la vie d'un village français après la Libération. Ce chef-d'oeuvre comique au charme artisanal fourmille de trouvailles aussi bien visuelles que sonores, et dénonce avec brio la frénésie du "toujours plus vite". Jour de fête est à dévouvrir d'urgence dans sa version noir et blanc d'origine, splendidement restaurée en numérique 2K. À découvrir en salles dès le 24 juillet 2013 !

JDF-NON-DEF.jpg

Safety Last clock CU 0033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre présence comique de la sélection Cannes Classics,  Monte là-dessus un film de Fred NEWMEYER et Sam TAYLOR avec Harold LLOYD réalisé aux Etats Unis en 1923. Véritable icône du burlesque américain, Harold Lloyd a joué dans plus de deux cents comédies sur une période de trente-quatre ans : Monte là-dessus, avec sa séquence d’anthologie où l’acteur escalade un building et se trouve suspendu à une horloge géante, reste unanimement considéré comme son chef-d’oeuvre. Cette scène est non seulement une merveille d’humour mais également un tour de force en matière de scénario : à l’action physique s’ajoutent un suspense constamment relancé et des gags toujours nouveaux. Mais Monte là-dessus, c’est aussi un témoignage sur l’urbanisation et la modernisation de l’Amérique avant la crise de 1929, entre essor de la classe moyenne et développement de la société de consommation. Film culte et légendaire ayant influencé plusieurs générations de cinéastes et d’acteurs, Monte là-dessus est à découvrir pour la première fois dans une somptueuse version restaurée en numérique 2K, à l’occasion du 90e anniversaire de sa sortie prévue en octobre 2013.

FEDORA NON DEF

Vous pensiez connaître l'oeuvre de Billy Wilder sur le bout des doigts, c'était sans compter sur Fedora un film de Billy WILDER avec Marthe KELLER réalisé en 1978. Nombre de cinéphiles ignorent encore l'existence de ce film, que vous pourrez découvrir à Cannes dimanche 19 mai à 16h00 en salle Bunuel et à partir du 21 août au cinéma.

Fedora est un formidable réquisitoire contre le star system hollywoodien et son mythe de la jeunesse éternelle. Entre nostalgie et irrévérence, Billy Wilder porte ici un regard presque désabusé sur la génération de réalisateurs et producteurs américains du Nouvel Hollywood. Méconnu du grand public, longtemps resté invisible au cinéma, Fedora est un joyau rare à découvrir aujourd'hui  dans une nouvelle version restaurée !

An Autumn Afternoon 4032A l'occasion de la rétrospective OZU 110ème ANNIVERSAIRE, Carlotta Films est fier de rendre hommage à un des plus grands maîtres du cinéma japonais. Retrouvez  Le goût du Saké, un film de Yasujiro OZU avec Shima IWASHITA réalisé en 1962, jeudi 23 mai à 16h30 salle Bunuel. Dernier film d'Ozu, Le goût du Saké est aussi l'un de ses récits les plus touchants et les plus personnels. Le cinéaste livre une nouvelle variation sur le passage du temps, l'évolution des moeurs et de la famille. Le film est présenté dans une nouvelle restauration plus éclatante que jamais.  

Sortie au cinéma le 3 juillet 2013.


Enfin, cette année, le Festival rendra hommage à la carrière cinématographique d'Alain Delon, avec la projection du film de René Clément : Plein soleil (1960). Projeté samedi 25 mai à 21h15 (salle Debussy) en présence de l'acteur, le film est  adapté du célèbre roman Monsieur Ripley de Patricia Highsmith. Plein soleil est une oeuvre sur les faux semblants, portée par une mise en scène résolument moderne et poétique. Interprété par trois comédiens d'exception, ce chef-d'oeuvre sortira à nouveau au cinéma le 10 juillet prochain dans une version restaurée en numérique 4k, redonnant aux couleurs d'origine toute leur splendeur !

Aff PLEIN SOLEIL

 

 

 

 

PLEIN SOLEIL 05

Alain DELON dans Plein Soleil, présent à Cannes cette année !    

 

Marthe KELLER, splendide dans le rôle de Fedora, également présente pendant le Festival.

FEDORA-05

 

Jacques Tati, facteur hillarant de Jour de fête.                                  Harold Lloyd, dans une situation peu commode...

Jour-de-fêteSafety-Last-clockbroke0034.jpg

 

Ces films sortiront bientôt sur grand écran dans une qualité exceptionnelle et pour le plaisir de tous !

 


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 14:51

Retrouvez dès aujourd'hui le planning de nos sorties en salles pour l'été 2013.

 

Le 19 juin débute la rétrospective Yasujiro Ozu, à l'occasion du 110ème anniversaire de sa naissance, avec pour la première fois au cinéma en version restaurée haute définition Le Fils unique (Hitori Musuko) (1936). Il s'agit du premier film parlant de l'auteur. Le film décrit avec un réalisme sombre, quoique peu fataliste, les difficiles conditions sociales du Japon d'avant-guerre. Le cinéaste livre ici une étude sensible du rapport mère-fils. Inédit en France, Le Fils unique annonce les oeuvres les plus célèbres du maître (Il était un père, Voyage à Tokyo) et demeure l'un des drames sociaux les plus poignants d'Ozu.

 

                                     Aff RÉTROSPECTIVE OZU 110E ANNIVERSAIRE HD                  Aff LE FILS UNIQUE HD

À compter du 3 juillet seront visibles sur les écrans en nouvelle version restaurée HD Voyage à Tokyo (Tokyo Monogatari) (1953) et Le Goût du saké (Sanma no aji) ( 1962) de Yasujiro Ozu. Dans le premier film, le maître japonais livre la quintessence de son oeuvre. Plan par plan, le cinéaste prend le temps nécessaire pour faire ressentir l'inexorable : la vieillesse, l'éloignement, l'abandon des moeurs traditionnelles, la mort. Bouleversant, Voyage à Tokyo reste l'une des oeuvres les plus accessibles, les plus fascinantes et les plus abouties de son auteur. Le Goût du Saké est le dernier film d'Ozu. C'est aussi l'un de ses récits les plus touchants et les plus personnels. Le réalisateur japonais livre une nouvelle variation sur le passage du temps, l'évolution des moeurs et de la famille. Aboutissement de son style, le film est présenté dans une nouvelle restauration plus éclantante que jamais !

                       VOYAGE A TOKYO 07                   An Autumn Afternoon 4031 

Le 10 juillet retrouvez Alain Delon dans l'un de ses plus grands rôles, celui de Tom Ripley dans Plein soleil de René Clément (1960). Adapté du célèbre roman, Monsieur Ripley de Patricia Highsmith, Plein soleil est une oeuvre sur les faux semblants, portée par une mise en scène résolument moderne et poétique. Interprété par trois comédiens d'exception (dont Marie Laforêt et Maurice Ronet), ce chef-d'oeuvre ressort au cinéma dans une version restaurée numérique 4K, redonnant aux couleurs d'origine toute leur splendeur !

                                       PLEIN-SOLEIL-AFF                       JDF44_0.jpg

Le 24 juillet, un autre bijou à découvrir dans sa version d'origine (N&B) restaurée : Jour de fête de Jacques Tati (1949). Premier long métrage de Tati, le film est une chronique hilarante sur la vie d'un village français après la Libération. Ce chef-d'oeuvre comique au charme artisanal fourmille de trouvailles aussi bien visuelles que sonores, et dénonce avec brio la frénésie du "toujours plus vite".

Enfin, l'été se terminera avec la ressortie le 21 août d'un film méconnu du grand public, resté longtemps invisible au cinéma, un joyau rare du nom de Fedora de Billy Wilder (1978). L'oeuvre est un formidable réquisitoire contre le star system hollywoodien et son mythe de la jeunesse éternelle. Entre nostalgie et irrévérence, Billy Wilder porte ici un regard presque désabusé sur la génération de réalisateurs et producteurs américains du Nouvel Hollywood.

                Fedora 1      Fedora 2

Toutes les infos sur les films sur www.carlottavod.com.

  PLEIN SOLEIL 15      JDF11 0     FEDORA-06

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 14:42

L'année 2013 se poursuit avec la sortie de deux films incontournables de Richard Fleischer pour la première fois en Blu-ray et DVD : Les Inconnus dans la ville (1955), le 3 avril suivi de L'Étrangleur de Boston (1968), le 17 avril. Le premier est un polar grandiose sur les dessous d'une petite ville américaine. Le réalisateur du Soleil vert (1973) signe une parabole magistrale sur la violence et ses multiples visages. À la fois mélodrame classique et polar réaliste, Les Inconnus dans la ville est aussi le premier film du cinéaste réalisé pour le compte de la Twentieth Century Fox.

Dix ans après Les Vikings, Richard Fleischer et Tony Curtis se retrouvent pour une seconde collaboration, L'Étrangleur de Boston, qui a offert au comédien son plus grand rôle. Filmé dans un style semi-documentaire multipliant les audaces formelles, l'oeuvre est l'un des premiers longs-métrages à utiliser la technique de l'écran multiple. Un film de "serial killer" culte et génial. Les deux éditions comprennent un nouveau master restauré haute définition et un entretien exclusif avec William Friedkin ainsi qu'une analyse inédite de Nicolas Saada sur Les Inconnus dans la ville.

 

                    Les Inconnus dans la ville DVD.png     Les Inconnus dans la ville Blu-ray.png                   L'Étrangleur de Boston DVD.png      L'Étrangleur de Boston Blu-ray.png

3D LA GRANDE CUISINE NON DEF

 

Le 6 mai sortira La Grande Cuisine ou l'art et la manière d'assaisonner les chefs (1978) de Ted Kotcheff. L'auteur réalise une comédie policière à la sauce culinaire, unique en son genre. Aux côtés de George Sagal (Allo maman, ici bébé, 1989) et de Jacqueline Bisset (Bullitt, 1968), il réunit un casting exceptionnel (dont Philippe Noiret, Jean Rochefort et Jean-Pierre Cassel) qui rend chaque scène savoureuse. La Grande Cuisine est un véritable délice d'humour noir à découvrir dans un nouveau master restauré haute définition avec, en supplément, un documentaire-fleuve de 60 minutes. Le film sera également disponible en VOD.

 

L'été s'annonce en beauté avec deux sorties pour le 5 juin : Hamburger Film Sandwich de John Landis (1977) et Piranhas de Joe Dante (1978). Le premier est un film à sketches culte et déjanté. John Landis (The Blues Brothers) se moque allègrement du cinéma - pastichant pêle-mêle le film de monstres, le cinéma d'espionnage, le porno et la télévision - avec la complicité des inégalables ZAZ (Zucker, Abrahams & Zucker), auteurs de Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980). Film de chevet des Nuls, Hamburger Film Sandwich est un alliage détonant d'humour subversif, de parodie sexy et de crétinerie assumée à découvrir en DVD et VOD.

Le second est une délirante relecture des Dents de la mer de Steven Spielberg. Premier succès de Joe Dante (Les Gremlins, 1984), produit par Roger Corman, Piranhas oscille avec un plaisir non dissimulé entre horreur et humour noir. Déjà critique à l'égard de la société américaine, le réalisateur de Panic sur Florida Beach (1993) évoque, entre deux massacres, la politique et ses dessous. Disponible en DVD et Blu-ray ainsi qu'en édition Blu-ray limitée avec boîtier en métal (SteelBook).

 

                                  3D-HAMBURGER-FILM-SANDWICH-NON-DEF.png                  Piranhas DVD.png    3D-PIRANHAS-BD-STEELBOOK-NON-DEF.png

3D-QUELLE-JOIE-DE-VIVRE-NON-DEF.png

 

Le 19 juin découvrez un superbe film porté par Alain Delon, Quelle joie de vivre (1961) de René Clément. Le cinéaste réalise une flamboyante et optimiste comédie. Situé dans l'Italie fasciste des années 20, le film se veut être un plaidoyer insolent en faveur de la liberté, tournant en dérision le conformisme et l'anarchisme tout en même temps. À mi-chemin entre De Sica et Benigni, mêlant drame humaniste et comédie à l'italienne, Quelle joie de vivre demeure avant tout un immense film d'amour !

 

Retrouvez plus d'informations sur ces sorties sur notre site : www.carlottavod.com.

 

Visuels non contractuels

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 11:33

OSHIMA-ON-SHOOTING025-red.jpg

Le 15 janvier dernier, le réalisateur japonais Nagisa Oshima nous quittait. L'occasion de faire un bref retour en arrière sur l'oeuvre du cinéaste emblématique de la Nouvelle Vague japonaise et provocateur-né.

 

Nagisa Oshima naquit à Kyoto en mars 1932. Orphelin de père à six ans, il fut élevé par sa mère et sa soeur. La capitulation du Japon en 1945, alors qu'il est âgé de treize ans, le traumatise. Le pays n'est pas aussi flamboyant que le pensait le futur réalisateur. Cette déception l'entraînera à remettre en question les valeurs traditionnelles et la politique de sa patrie tout au long de sa carrière.

Après des études de droit politique à l’Université de Kyoto, il entre en 1954 à la Shochiku en tant qu’assistant-réalisateur, notamment avec Yoshitaro Nomura, Masaki Kobayashi et Hideo Oba. C'est dans ce studio qu'il tourne ses premiers films : Une ville d'amour et d'espoir (1959), Contes cruels de la jeunesse (1960) et L'Enterrement du soleil (1960). Ces trois films ancrent Nagisa Oshima comme l'une des figures de proue de la "Nouvelle Vague japonaise".

      

Nuit et Brouillard au Japon (1960) traite des événements politiques qui ont secoué le Japon dans les années 1950 (révolte estudiantine qui préfigure celui de la fin des années 60 en Occident), le studio Shochiku ne suit plus, le film est déprogrammé quatre jours après sa sortie. Nagisa Oshima quitte la Shochiku et créé sa compagnie, la Sozosha. Il tourne alors une douzaine de films PLAISIRS DE LA CHAIR 02s’attaquant à divers tabous du Japon moderne, en particulier le sexe et le crime. C’est dans cette perspective que se situent Les Plaisirs de la chair (1965), L’Obsédé en plein jour (1966), Été japonais : double suicide (1967), À propos des chansons paillardes au Japon (1967) et Le Retour des trois soûlards (1968). Ces quatre films sont les plus provocateurs de leur auteur. Formellement audacieux, politiquement rebelles, ils associent drame et burlesque et laissent une très forte impression de liberté artistique totale. Les films illustrent une période exceptionnellement fertile et inventive dans la carrière du réalisateur.

                                                   

                                                                               

La fin des années 1960 marque la dissolution de la Sozosha. Le cinéaste pense alors à abandonner le cinéma. C'est grâce à l'appui d'un producteur français, Anatole Dauman, que l'auteur réalise son plus grand succès international : L'Empire des sens (1976). Alors que le Japon juge ce film scandaleux et pornographique, les critiques de la presse mondiale célèbrent le style vif et osé d'Oshima. Ce film sera suivi d'un second volet L'Empire de la passion (1978), une réussite à son tour.

                                                  

À partir des années 1980, Nagisa Oshima se lance dans une carrière à l'internationale avec des têtes d'affiches comme David Bowie pour Furyo (1983) ou Charlotte Rampling dans Max, mon amour (1986). Victime d'un accident vasculaire cérébral en 1996 qui le laisse cloué sur une chaise roulante, il réalise sa dernière oeuvre en 1999 intitulée Tabou. Toujours dérangeant, il s'interroge cette fois-ci sur l'homosexualité masculine chez les samouraïs.

 

Durant toute sa carrière, Nagisa Oshima sonda l'expression du désir jusque dans ses outrances meurtrières, aborda quelques tabous parmi les plus sensibles et lutta contre toutes les formes de répression.

 

                             

                             

 

Retouvez plus d'infos sur les films de Nagisa Oshima sur notre site www.carlottavod.com

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 15:32

DJANGO-03.jpg LA-PORTE-DU-PARADIS-04 LA DERNIÈRE LICORNE 15                                       

 

Après le planning de nos sorties DVD/Blu-ray du début de l'année 2013, voici à présent celui de nos sorties en salles, de janvier à juin.

Aff DJANGO

 

L'année 2013 débutera par un clin d'oeil à la sortie du dernier film de Quentin Tarantino, Django Unchained. Le 23 janvier ressortira en salles le western qui l'a inspiré, Django de Sergio Corbucci (1966). Aux côtés de la "trilogie du dollar" de Sergio Leone, le film est un emblème du western spaghetti, immortalisé par l'interprétation magistrale de Franco Nero en vengeur impitoyable. D'une violence ahurissante, la mise en scène de Corbucci mêle réalisme social, humour et spectacle de haute volée. Une ressortie qui tombe à pic !

 

Aff LA PORTE DU PARADIS-copie-1

 

Le 27 février sort sur les écrans, en version intégrale et restaurée en numérique 2K, La Porte du Paradis de Michael Cimino (Voyage au bout de l'enfer) datant de 1980. Un projet fou qui a valu à son auteur de passer du rang de génie adulé à celui de cinéaste maudit et a symbolisé la fin du Nouvel Hollywood. Cette fresque demeure pourtant une oeuvre au souffle unique, portée par des acteurs prodigieux et vouée à la toute puissance de l'expression cinématographique.

Aff-LA-DERNIERE-LICORNE-HD.jpg

 

 

 

Changement de registre, le 20 mars, La dernière licorne d'Arthur Rankin Jr. et Jules Bass (1982) refait surface. Adapté du best-seller de Peter S. Beagle, le film a bercé des générations de spectateurs émus par la poésie de couleurs dans un monde de fables et de magie. Parabole touchante sur la perte de l'innocence, ce voyage envoûtant s'inspire aussi bien des grands contes d'initiation (Les Aventures de Pinocchio) que de la littérature fantastique (Bilbo le Hobbit).

 

Le 24 avril, nous vous proposons un thriller rarissime porté par un Burt Lancaster au sommet de sa forme, L'ultimatum des trois mercenaires de Robert Aldrich (1977). Extraordinaire film à suspence, l'oeuvre est l'une des plus méconnues de l'auteur d'En quatrième vitesse. Le réalisateur y dresse un tableau noir des rouages politiques américains et livre un message détonant contre la guerre. Haletant, intelligent, spectaculaire, ce thriller d'exception sort enfin dans sa version intégrale et restaurée en numérique 2K.

 

                     L'ULTIMATUM DES TROIS MERCENAIRES 07                      L-ULTIMATUM-DES-TROIS-MERCENAIRES-05.jpg

Enfin, le 12 juin ressort dans les salles obscures Runaway Train (À bout de course) d'Andreï Konchalovsky (1985). Adapté d'un scénario d'Akira Kurosawa, il s'agit d'un ahurissant film d'évasion avec Jon Voight en capitaine sauvage d'un train fou, l'un des personnages les plus saisissants de sa carrière. Le maître russe signe une parabole violente sur la nature bestiale de l'homme et livre un classique du film d'action, d'une intensité inégalable.

                                 runaway-4.jpg                        RUNAWAY TRAIN 02

 

Toutes les infos sur les films sur www.carlottavod.com

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 10:34

L'année 2013 commencera en beauté ! Dès le 23 janvier, retrouvez pour la première fois en DVD individuels trois chefs-d'oeuvre de Frank Borzage : L'Ange de la rueL'Heure suprême et Lucky Star. Trois mélodrames poétiques de la fin des années 20, sublimés par une lumière crépusculaire. Délectez-vous du couple formé par Janet Gaynor et Charles Farrell qui conjuguent ensemble le miracle de l'amour fou. Ces éditions ont été supervisées par un spécialiste du cinéma de Frank Borzage, l'historien Hervé Dumont, et contiennent de nombreuses analyses pointues de ces trois oeuvres phares dans la carrière de l'auteur.

 

                         3D-L-ANGE-DE-LA-RUE-DEF.PNG                      3D-L-HEURE-SUPREME-DEF.PNG                     3D-LUCKY-STAR-AVEC-STICKER-DEF.PNG

 

3D-COFFRET-BEAUTE-DE-LA-BEAUTE-copie-2.PNGLe 6 février, à l'occasion de la publication de l'ouvrage Mexico, heureuse métaphore (journal de   non-tournage, 1977-1982), la sortie du coffret de Beauté de la beauté permet un magnifique hommage à l'esthétisme du troisième art. A partir de 1974, le cinéaste japonais Kijû Yoshida (Eros + Massacre) s'est lancé dans une entreprise d'une ampleur sans égale dans l'histoire du cinéma sur les formes artistiques, confrontant les oeuvres à leur environnement géographique et intellectuel. Le réalisateur de   pose son regard sur les auteurs et les oeuvres artistiques qui l'ont précédés. Le coffret comprendra trois DVD incluant une excellente préface de Mathieu Capel, historien du cinéma spécialiste du cinéma japonais. 

 

3D-LES-GARCONS-DE-LA-BANDE

 

 

Le 20 février, changement d'univers ! Dix avant Cruising (La chasse), William Friedkin met en scène la pièce de théâtre de Mart Crowley, Les Garçons de la bande. Tour à tour comique, percutant, puis progressivement doux-amer, ce récit d'une soirée d'anniversaire dans l'Upper East Side capte l'esprit et la légèreté du New York des années 1960, tout en posant un regard profondément humain sur une galerie de personnages bouleversants. Le DVD inclura de nombreux suppléments inédits de ce film culte du metteur en scène de Killer Joe. Un joyau rarissime du cinéma indépendant américain !

 

 

À partir du 6 mars, l'atmosphère se durcira avec deux oeuvres emblématiques du cinéaste italien Elio Petri (La Classe ouvrière va au paradis). Portés par les performances et le charisme des acteurs Marcello Mastroianni et Gian Maria Volonté,  L'Assassin et Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon sortiront en DVD et Blu-Ray avec de nouveaux masters restaurés haute définition. Ces deux films, de neuf ans d'intervalle, dépeignent une Italie asphyxiée par ses démons internes. La mise en scène du cinéaste est sèche, brutale et formaliste. Elio Petri dénonce les crimes et les machinations d'une société italienne viciée par le haut. Ces deux éditions contiennent de nombreux suppléments, notamment, en bonus d'Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, un entretien exclusif avec Ennio Morricone, compositeur de la bande originale obsédante d'un film qui imprègne la mémoire visuelle autant qu'auditive.

                3D-L-ASSASSIN-DVD.PNG                     3D-L-ASSASSIN-BLU-RAY.PNG                     3D-ENQUETE-SUR-UN-CITOYEN-BLU-RAY.PNG

Un petit aperçu des sorties du début de l'année 2013 en images grâce au teaser

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 16:10

Après le planning de nos sorties DVD/Blu-ray, voici celui de nos sorties en salles. Aff LE QUAI DES BRUMES

 

La rentrée ciné débutera le 31 octobre avec le grand classique de Marcel Carné qui a mythifié le couple Gabin / Morgan : LE QUAI DES BRUMES (1938). Le film sera de retour dans sa version intégrale, restaurée en numérique 2 K et vous permettra de revivre sur grand écran l'une des plus belles scènes du cinéma, celle où le regard lumineux de Michèle Morgan perce l’obscurité et fait dire à Jean Gabin : « T’as de beaux yeux, tu sais ? ».

 

Changement de registre le 7 novembre avec le film culte de toute une génération : L'ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR 3D de Jack Arnold (1954). Classique absolu du film de monstres et pionnier du cinéma en relief, L’Étrange Créature du lac noir réunit tous les ingrédients du grand film d’aventures. Le clou du spectacle reste sans conteste la créature, à mi-chemin entre l’homme et l’amphibien, figure culte du cinéma fantastique aux côtés de Frankenstein ou King Kong. Un des films les plus célèbres des années 1950, présenté en version 3D restaurée en numérique !

 

creature-1.jpg creature-2 creature-3

 

Aff-LE-FLEUVE.jpgAu mois de décembre, 2 films sortis cette année en DVD/Blu-ray seront de retour sur grand écran. Tout d'abord LE FLEUVE,   premier film en couleurs de Jean Renoir qui conte les premiers amours de trois jeunes filles en Inde. Ce chef-d'oeuvre romantique sortira en copies restaurée le 5 décembre !

Aff LE FESTIN DE BABETTE

 

Le 19 décembre, découvrez le film le plus fameux sur la cuisine : LE FESTIN DE BABETTE de Gabriel AXEL (1987). Adapté d’une nouvelle de Karen Blixen (Out of Africa), Le Festin de Babette (qui sort également en DVD et Blu-ray le 5 novembre prochain) est une ode à la gastronomie et à l’hédonisme portée par la merveilleuse Stéphane Audran (La Femme infidèle). Grand succès populaire, Le Festin de Babette a remporté l’Oscar® du meilleur film étranger en 1988 et demeure un classique international.

 

Retrouvez plus d'informations sur ces films sur notre site : www.carlottavod.com.

Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 15:30

3D-COFFRET-GURU-DUTT-2-DVD

 

Dès le 19 septembre, nous vous proposons une rentrée tout en chanson et en poésie avec le COFFRET GURU DUTT : UNE LÉGENDE DE BOLLYWOOD. Un hommage à un monument du cinéma indien à travers 2 classiques éblouissants ! Qu’ils racontent la misère du poète dans le monde moderne (L’Assoiffé) ou le déclin de l’Inde des zamindars (Le Maître, la maîtresse et l’esclave), ces deux chefs-d’oeuvre sont autant de récits d’amour par un artiste sans équivalent dans l’histoire du   cinéma.

3D-L'ASSOIFFÉ-NON-DEF

 

En supplément, "À la recherche de Guru Dutt",  un  documentaire inédit en trois parties de Nasreen Munni Kabir, biographe du réalisateur. Et les préfaces des films de Charles Tesson, historien et critique de cinéma, spécialiste du cinéma asiatique.

À noter que L'Assoiffé  sera également disponible en édition individuelle.

 

DESPAIR.png

 

À cette même date, retrouvez DESPAIR de Rainer Werner FASSBINDER. Après son succès en salles en mars dernier, cette oeuvre trouble adaptée de Vladimir Nabokov et réunissant Dirk Bogarde (Mort à Venise) et Andréa Ferréol (La Grande Bouffe) sera disponible en DVD, Blu-ray et VOD !

Accompagnant les éditions DVD et Blu-ray, la bande-annonce 2012 ainsi qu'un documentaire de 70 mn sur le film signé Robert Fisher : "Le cinéma et son double : retour sur Despair de Rainer Werner Fassbinder".

 

À cette même date, sera également disponible la COLLECTION R.W. FASSBINDER - PARTIE 2 : 7 grands classiques à petits prix pour la 1re fois en éditions DVD individuelles et en VOD ! Les Dieux de la peste, Prenez garde à la sainte putain, Le marchand des 4 saisons, Tous les autres s'appellent Ali, Le droit du plus fort, Le rôti de Satan et Roulette chinoise.

collection-R.W.-FASSBINDER-2.png

En octobre, nous quittons l'Inde et l'Allemagne pour vous faire découvrir le Paris des années folles avec ÉTUDES SUR PARIS (1928) d'André SAUVAGE.  3D-ÉTUDES-SUR-PARIS-AVEC-STICKER-PROMO

Pionniers du documentaire d'art, André Sauvage capte avec une sensibi lité visuelle extraordinaire le bouillonnement de la ville, les hauts lieux et les quartiers populaires d'une capitale en pleine mutation. Une édition DVD collector exceptionnelle en "Mediabook" (inclus un livret de 48 pages) avec plus de 90 minutes de suppléments exclusifs dont plusieurs courts-métrages, rushes et archives inédites ainsi que deux nouveaux accompagnements musicaux (le premier signé Jeff Mills, l'un des plus grand noms de la musique électronique, et le second orchestré par le Quatuor Prima Vista).

En DVD collector et VOD le 10 octobre.

 

KING.pngEnfin, pour clôturer le mois d'octobre, place au polar culte d'Abel FERRARA : THE KING OF NEW YORK. Flics et voyous s’affrontent autour d’un Christopher Walken possédé, dans un casting de luxe réunissant David Caruso (Les Experts : Miami), Laurence Fishburne (Matrix), Wesley Snipes (Blade) ou encore Steve Buscemi (Boardwalk Empire) ! Aussi culte que Scarface, The King of New York est un portrait fantasmé du monde criminel et l’une des œuvres les plus accomplies de Ferrara (Bad Lieutenant). Nouveau Master restauré Haute Définition en VOST + VF et une édition Blu-ray limitée avec boîtier métal pour faire scintiller votre filmothèque ! Pour le moment, nous ne pouvons pas vous en dire plus sur les suppléments mais nous y remédierons très bientôt...

En attendant, mémorisez la date : le 24 octobre en DVD collector, Blu-ray et VOD !

 

Découvrez dès à présent le teaser vidéo de ces sorties sur www.carlottavod.com


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 00:00

Par Pascal-Alex Vincent, réalisateur et scénariste

Mizo302.jpg Une légende du cinéma japonais vient de nous quitter. Isuzu Yamada (1917-2012) fut la seule actrice à tourner pour les cinq grands de l'âge d'or des studios : Mizoguchi, Ozu, Kurosawa, Naruse et Ichikawa. Sa disparition est un évènement au Japon.

Formée très jeune à la musique et à la danse, elle fut l'une des vedettes juniors de la Nikkatsu dans les années 30, avant de devenir la muse des premiers films parlants de Kenji Mizoguchi. De "La Cigogne en Papier" (1934) à "L'Epée Bijomaru" (1945), Mizoguchi la filma en femme forte et résistante, se dressant face aux lois des hommes et de l'argent. Ses rôles dans "Oyuki la Vierge" et "Les Soeurs de Gion" (1935) restent parmi les meilleures performances qu'Isuzu Yamada offrit au cineaste.

 

     LA-CIGOGNE-1.jpg                  BIJOMARU-1.jpg

 Sa filmographie, qui compte plus de 250 films et téléfilms, la fit croiser beaucoup de cinéastes majeurs, dont Mikio Naruse, qui la dirigea régulièrement dès les années 30. Mais c'est par le biais d'une série de films qu'elle tourna à la Toho pour Akira Kurosawa que l'Occident la découvrit. Sa performance en Lady Macbeth diabolique face à Toshiro Mifune dans "le Château de l'Araignée" (1957) est un grand moment de cinéma, d'autant plus remarquable que la même année elle excelle dans un rôle opposé : celui de la mère séparée de ses filles dans "Crépuscule à Tokyo" de Yasujiro Ozu. Femme de caractère et actrice dotée d'une grande technique, Isuzu Yamada avait la réputation de savoir tout jouer. Par ailleurs, la passion de son métier la mena à collaborer à des troupes de théâtre alternatif ou engagé, comme le théâtre lié au mouvement Mingei.

isuzuyamadaex.jpg CREPUSCULE-1.jpg

 

nn20120711b3a.jpg

Isuzu Yamada a tourné jusqu'au milieu des années 80. Elle fut l'épouse des cinéastes Daisuke Ito et Teinosuke Kinugasa, et fut la première actrice à être décorée de l'Ordre du Mérite Culturel par l'Empereur du Japon.

     70482629

 

Découvrez un extrait du supplément DVD "Isuzu Yamada, une vie d'actrice", écrit et réalisé par Pascal-Alex Vincent et présent dans le coffret "Kenji Mizoguchi - Les années 30".

Voir la vidéo

 

large current 411 003 large current 444 001      

Flowing--1956-.png Sans-titre-2.jpg   

 


Repost 0
Published by Carlotta Films
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de carlottafilms
  • Le blog de carlottafilms
  • : Prolongement du site www.carlottavod.com. Nous y parlerons de manière plus approfondie de nos sorties salles, DVD, Blu-Ray et VOD, et des divers événements qui ont lieu dans le cadre de leur promotion. Libre à vous de laisser un commentaire, de soumettre une idée pour promouvoir un film, ou tout simplement de participer à la vie du blog.
  • Contact

Recherche

Liens